Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2008

Lettre de Philippe GOUJON aux habitants du FRONT de SEINE

Philippe Goujon.jpgMadame, Monsieur,

Vous connaissez depuis longtemps ma position sur les projets soutenus par la Mairie centrale et l’ex SEMEA 15 dans votre quartier. J’ai toujours été favorable à la rénovation du centre commercial Beaugrenelle, tout en émettant de sérieuses réserves quant à la dimension du futur centre car je ne souhaite pas que ce quartier à vocation résidentielle se transforme en quartier à vocation commerciale.

La réalisation de ce projet a débuté bien avant mon élection ; il est de ma responsabilité d’en accompagner les étapes pour réduire au maximum les nuisances pour les riverains.

Ma principale inquiétude concerne les nouveaux flux de circulation que risque de provoquer l’ouverture d’un centre commercial qui sera le 3ème de Paris, ainsi que les difficultés de stationnement dues à la suppression de trop nombreuses places de surface. Si le réaménagement de la Place Charles Michels était attendu depuis longtemps par le Conseil de quartier et les riverains, il manque la requalification des rues Linois, Ingenieur R. Keller, Gaston de Caillavet, les contre-allées le long des quai.

Visitant récemment les travaux du centre commercial sur les îlots Pégase et Charles Michels, j’ai demandé aux investisseurs une meilleure tenue du chantier.

Il est aussi très important d’avoir pu obtenir après l’avoir beaucoup réclamé l’abandon des tours aéroréfrigérantes et le raccordement du centre au système de climatisation Climespace qui répond aux exigences de santé publique.

En revanche, je regrette le retard et la désorganisation des travaux sur la dalle du Front de Seine imputables à la mauvaise gestion de la SEMPARSEINE (ex-Semea15). En 7 ans, seule la première tranche de restructuration de la dalle est en voie d’achèvement et l’état de saleté et de délabrement de la dalle et de ses accès est inqualifiable. Le départ de la SEMEA 15 de la dalle et son remplacement par une SEM chargée surtout de l’aménagement des Halles et dirigée par une élue du 1er aboutiront à son désengagement du Front de Seine.

En liaison avec vos associations, je suis déterminé à exiger de la Mairie de Paris et de la SEMPARISEINE qu’elles se préoccupent davantage de votre environnement quotidien.


Philippe GOUJON
Député-Maire du 15ème

Commentaires

Bonjour,

Il est vrai que d'une certaine manière la Mairie de Paris délaisse notre quartier...

Merci pour votre implication car ce n'est pas toujours agréable de voire son quartier ou on habite se dégrader.

François Diets

Écrit par : François Diets | 28/10/2008

Les commentaires sont fermés.