Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2010

IDF: Chantal Jouanno "totalement opposée à la dépénalisation" des drogues

Chantal JOUANNO.JPGChantal Jouanno, tête de liste UMP pour les régionales à Paris, s'est déclarée vendredi "totalement opposée à la dépénalisation" des drogues, prônant plutôt des politiques de prévention et d'information.

"Je suis totalement opposée à la dépénalisation, mais favorable à un plan tolérance zéro contre les drogues", affirme Mme Jouanno dans un communiqué, rappelant qu'elle partage ainsi l'avis de Valérie Pécresse, numéro un UMP pour les régionales en Ile-de-France.

"Les solutions résident davantage dans des politiques éducatives de prévention et d'information renforcées, de mise en oeuvre d'une politique cohérente à l'échelle territoriale pour la jeunesse", estime la secrétaire d'Etat à l'Ecologie. "En aucun cas, je n'accepterai un simple encadrement des usages de drogue pour les Parisiens".

Mme Jouanno réagissait à l'octroi par la ville de Paris d'une subvention de 27.000 euros à une association qui sera chargée de réaliser une expertise sur les salles de consommation des drogues pour toxicomanes, une mesure inédite défendue par le député PS de Paris, Jean-Marie Le Guen.

"Je demande alors à MM. Le Guen et Bertrand Delanoë (maire PS de Paris) de me prouver quelle serait l'efficacité d'un dispositif qui conduit à parquer les toxicomanes, sous prétexte de leur fournir une faible prise en charge médicalisée", ajoute Mme Jouanno.

De son côté, le porte-parole de l'UMP Frédéric Lefebvre a jugé dans un communiqué que "les propositions de création de salles de shoot par les socialistes parisiens contribuent à l'acceptation d'un phénomène qui fragilise la jeunesse tant au plan de sa santé, que sur ses capacités de concentration sur les études, et donc de préparation de son avenir".

En revanche "l'annonce d'un plan tolérance zéro dans les lycées d'Ile-de-France sur la drogue, par Valérie Pécresse, est une annonce courageuse et une excellente nouvelle pour l'avenir de la jeunesse", écrit le porte-parole.

 

AFP

Les commentaires sont fermés.