Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/06/2012

Message aux adhérents UMP de la 12ème circonscription de Paris.

Chers amis, 

Dimanche soir la droite ne s’est pas écroulée contrairement à ce que la gauche espérait. 

Nous devons rester mobilisés. 

Dans notre circonscription Philippe GOUJON et sa suppléante, Claire de CLERMONT TONNERRE, arrivent largement en tête avec 49.87%. Ils améliorent le résultat de 2007 de plus de 1,5 point dans un contexte national bien plus difficile. 

Ce résultat nettement au-dessus de la moyenne nationale s’explique par plusieurs facteurs : 

- L’implantation, le travail local et la disponibilité de ce binôme sont incontestés et reconnus. 
- Philippe GOUJON a été un député exemplaire de 2007à 2012 travaillant pour l’intérêt général et non dans un esprit partisan. Il sait faire l’union. 
- Les habitants de notre circonscription ont rejeté la politique locale et nationale d’une gauche qui possède presque tous les pouvoirs. Une gauche sectaire, laxiste en matière de sécurité. Une gauche risquant de nous mener dans une situation économique intenable et dangereuse pour la France. Une gauche donneuse de leçons qu’elle ne s’applique pas à elle-même. 

Nous devons rester mobilisés pour offrir une victoire la plus large possible le 17 juin à nos idées, à nos valeurs, à notre idée de la France qu’incarne Philippe GOUJON. Le très bon score de dimanche ne doit pas nous inciter à relâcher nos efforts, bien au contraire car aucune élection n’est jamais gagnée d’avance. 

Il nous reste moins d’une semaine pour dire non à cette gauche qui n’a rien à nous proposer de nouveau. Une gauche qui menace notre cohésion nationale avec le droit de vote des étrangers et avec une régularisation massive des clandestins. Une gauche qui prend le parti des délinquants et non celui des victimes en voulant supprimer les peines planchers pour les récidivistes et la rétention de sûreté pour les criminels dangereux ainsi qu’en voulant limiter le nombre de contrôles de personnes suspectes. Moins d’une semaine pour que l’assistanat ne surpasse pas la valeur travail qui nous est chère. Moins d’une semaine pour éviter une politique économique qui augmenterait les dépenses et creuserait notre déficit. 

Il nous reste moins d’une semaine pour dire oui à la France et pour que la politique de réformes mise en place depuis 2007 ne soit pas détricotée au profit d’une politique dont les classes moyennes seraient les premières victimes. Moins d’une semaine pour que nous puissions continuer à protéger nos emplois et notre héritage humaniste et social. Moins d’une semaine pour protéger notre pouvoir d’achat. Moins d’une semaine pour protéger la politique familiale qui est l’avenir de notre pays. 

Moins d’une semaine pour que notre choix soit celui de l’avenir de la France. 

Fidèlement. 


Laurent RACAPE 
Délégué UMP de la 12ème circonscription de Paris 
(15ème Nord et 7ème partiel)

Les commentaires sont fermés.