Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/12/2014

Bilan des 1ers Etats Généraux de la jeunesse du 15ème.

etats généraux,jeunesse,paris 15

Le 18 Décembre étaient inaugurés les premiers Etats Généraux de la jeunesse du 15ème arrondissement réunissant tous les acteurs jeunesse.

 

Pour rappel, nous avions 4 tables rondes animées par des personnes compétentes dans ces domaines:

 

- Scolarité, formation initiale

- Insertion professionnelle, emploi, pouvoir d’achat.

- Culture, sports, loisirs.

- Santé, prévention, conduites à risques.

 

Ces premiers Etats Généraux de la jeunesse du 15ème ont été un véritable succès. Ils avaient plusieurs buts :

 

  • D’abord que les acteurs jeunesse de l’arrondissement se connaissent et que chacun sache qui fait quoi. En effet en quelques mois, depuis mon élection j’ai pu constater que ce n’était pas toujours le cas. C’est pourtant une condition indispensable à la réussite d’une politique jeunesse sur un territoire.

  • Dans un second temps dégager des axes d’actions à destination des jeunes.

 

Nous allons étudier plus précisément ce qui ressort de ces tables rondes. Les idées, les axes de travail…Mais une réalité s’impose, à Paris plus que dans n’importe qu’elle autre ville de France. Se loger coute cher, les sorties coutent plus cher qu’en province, tout ce qui touche à la culture n’est pas forcément gratuit, la pratique du sport peut se faire gratuitement (jogging par exemple) mais pas tous les sports.

 

En dépit de différents dispositifs mis à disposition des jeunes il est souvent plus compliqué de vivre à Paris qu’en province pour un jeune d’un point de vue financier.

 

Trouver un travail ou un job étudiant est donc encore plus qu’ailleurs indispensable

 

Un premier axe suite à cette matinée, serait la création d’un forum du premier emploi et du job étudiant en Mairie.

 

Si tous les acteurs jeunesse ne se connaissent pas forcément, constatons qu’il en va de même pour certains jeunes qui n’ont pas toujours la curiosité de se renseigner sur les acteurs jeunesse de l’arrondissement ou de la ville et qui ne savent par conséquent pas toujours ce à quoi ils ont le droit et ce qui existe.

 

Nous avons la chance de bénéficier d’une grande et belle Mairie qui est la Maison des citoyens et donc aussi des jeunes.

 

Nous pourrions en parallèle de ce forum de l’emploi faire un forum jeunesse. Forum ou les jeunes viendraient rencontrer les acteurs jeunesse présents.

 

Un troisième axe ressort, le manque de structures municipales et des tarifs parfois trop importants.

 

Nous allons essayer de trouver des lieux pour la création de structures municipales dédiées à la jeunesse. Des lieux pourraient servir de salle polyvalente à la jeunesse. Je pense ici aux anciens bains douches Castagnary par exemple.

 

Concernant les tarifs, je pense particulièrement aux tarifs des centres d’animation, la majorité du 15ème était opposée à la hausse de ces tarifs. Je suis moi-même intervenu au Conseil d’arrondissement pour exprimer l’opposition de la majorité municipale de l’arrondissement à la création de tranches 9 et 10 qui n’auront pour seul résultat que le départ des centres des familles les plus aisées et donc le déséquilibre des comptes des centres d’animation puisque c’est sur ces familles que repose l’équilibre financier.

 

Les différents groupes des tables rondes seront amenées à se retrouver régulièrement afin de travailler au mieux et deux sessions annuelles des Etats Généraux sont envisagées.

 

LR

 

Les commentaires sont fermés.