Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2016

Intervention au Conseil d'arrondissement du 14 mars 2016 pour le maintien du CIO dans notre arrondissement.

CIO, orientation, jeunesse, paris, Paris 15Monsieur Le Maire,

Mes chers collègues,

 

La réponse à la question de ma collègue Chantal Rolgen est clairement NON.

 

En total accord avec son intervention je voudrais insister et ajouter certains points qui à mes yeux appuient notre demande de maintien du CIO dans ses locaux actuels.

 

Le chômage est un fléau qui touche les jeunes comme n’importe quelle catégorie de la population et pour les jeunes comme pour le reste de la population la courbe du chômage ne s’inverse ni à moyen ni à long terme.

 

Nous le savons pourtant l’un des leviers pour faire baisser le chômage des jeunes c’est la formation et l’orientation. Dans cette optique la relocalisation du CIO et son départ sont plus qu’aux antipodes de la politique qu’il faut mener en faveur de l’emploi.

 

Autre réalité, les structures doivent être à proximité pour que les jeunes y aillent, ces derniers réagissent et réfléchissent souvent en terme de quartier, parfois d’arrondissement mais rarement au-delà. Nous pouvons donc douter du fait que les jeunes suivront le CIO et iront dans le 16ème arrondissement pour aller chercher les informations et conseils dont ils ont besoin.

 

Le 15ème est l’arrondissement de Paris qui a le plus de jeunes et de loin. Avoir un CIO ne semblait pas être superflu, bien au contraire et de surcroit dans un quartier ou les jeunes sont nombreux, ou le chômage est élevé et où nous devons rester en permanence vigilants.

 

A proximité d’un quartier ou la ville préempte en permanence, la logique voudrait que le nombre d’infrastructures pouvant accueillir les riverains afin de les aider à trouver un travail augmente et non l’inverse. C’est l’une des clefs de la réussite de la mixité sociale.

 

Pourquoi systématiquement casser ce qui marche ?

 

Laurent RACAPE

Adjoint au Maire du 15ème arrondissement de Paris en charge de la jeunesse.

Les commentaires sont fermés.