Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2014

MERCI aux électeurs du 15ème.

municipales, Paris 15

31/03/2014

Photos de la campagne.

Municipales, paris 15Les Photos souvenirs de la campagne municipale sont disponibles dans la colonne de droite de ce blog.

 

LR.

 

12/03/2014

Nouvelle rencontre avec Philippe GOUJON.

Philippe goujon,paris 15,paris,municipales

03/03/2014

Nouvelle rencontre avec Philippe Goujon ce samedi métro Commerce.

Paris, municipales, Paris 15, philippe goujon

26/02/2014

Réunion pied d'immeuble avec Philippe GOUJON.

Philippe GOUJON, paris 15, municipales, paris

14/02/2014

Nouvelle réunion pied d'immeuble avec Philippe Goujon.

Philippe goujon, paris 15, paris, municipales

13/01/2014

Nouvelle rencronte avec Philippe GOUJON samedi 18 janvier.

philippe goujon,paris 15,paris,municipales,nkm

15/11/2013

Nouvelle rencontre avec Philippe GOUJON et Jean François LAMOUR.

Philippe goujon,jean fraçois lamour,paris,nkm,paris 15,municipales

10/10/2013

Réunion pied d'immeuble avec Philippe GOUJON.

NKM,Philippe GOUJON,Paris15,municipales

03/10/2013

Le 15ème avec NKM.

NKM,paris,municipales,quinzième arrondissementSi ce n'est pas encore le cas je vous recommande vivement de liker la page Facebook le 15ème avec NKM en cliquant ici et de follower le compte twitter @le15emeavecNKM en cliquant ici afin de tout savoir sur la campagne à Paris et dans le 15ème.

 

LR.

 

14/02/2013

Appel à la candidature de NKM à Paris.

nkm.jpgRetrouvez l'appel à la candidature de NKM à Paris que j'ai cosigné avec 76 collègues.


Communiqué de presse


Appel des élus de Paris a la candidature de Nathalie Kosciusko-Morizet dans le cadre d'une primaire ouverte.

Nous, conseillers de Paris, conseillers d'arrondissement et délégués de circonscription, convaincus qu'une alternance à Paris est nécessaire et possible en 2014, autour d'un projet de renouveau et d'une personnalité en mesure de nous rassembler, appelons à la candidature de Nathalie Kosciusko-Morizet. Nous la souhaitons dans le cadre d'une primaire ouverte, telle que l’ont annoncée la fédération UMP de Paris et la direction nationale de notre mouvement.

Les 77 signataires :
Gérard d’ABOVILLE, Conseiller de Paris
Christian ALBENQUE, Conseiller du 12ème arrondissement
Corinne ATLAN-TAPIERO, Conseillère du 12ème arrondissement
Pierre AURIACOMBE, Conseiller de Paris
Vincent BALADI, Délégué de la 1ère circonscription
Véronique BALDINI, Adjointe au Maire du 16ème arrondissement 
Claude BARRIER, Conseiller du 15ème arrondissement
Jean-Didier BERTHAULT, Conseiller de Paris
Khedidja BENCHERIF, Conseillère du 17ème arrondissement
Didier BEOUTIS, Conseiller du 13ème arrondissement
Pascale BLADIER-CHASSAIGNE, Adjointe au Maire du 15ème arrondissement
Jack-Yves BOHBOT, Conseiller du 11ème arrondissement
Julie BOILLOT, Conseillère du 16ème arrondissement 
Céline BOULAY-ESPERONNIER, Conseillère de Paris
David-Hervé BOUTIN, Conseiller du 6ème arrondissement
Anne-Charlotte BUFFETEAU, Adjointe au Maire du 15ème arrondissement
Ariane CERUTTI, Délégué de la 15ème circonscription
Sylvie CEYRAC, Adjointe au Maire du 15ème arrondissement
Joëlle CHERIOUX DE SOULTRAIT, Conseillère de Paris
Claire de CLERMONT TONNERRE, Conseillère de Paris
Francis COURCELLE, Adjoint au Maire du 17ème arrondissement
Guy COUDERT, Conseiller du 15ème arrondissement
Daniel-Georges COURTOIS, Conseiller de Paris
Bernard DEBRE, Député et Conseiller de Paris
Roxane DECORTE, Conseillère de Paris
Sylvette DIONISI, Conseillère du 16ème arrondissement
Laurence DOUVIN, Conseillère de Paris
Michel DUMONT, Conseiller de Paris
Agnès de FRESSENEL, Adjointe au Maire du 15ème arrondissement
Louisa FERHAT, Adjointe au Maire du 15ème arrondissement
Pierre GABORIAU, Conseiller de Paris
Gérard GAYET, Adjoint au Maire du 15ème arrondissement
Florence GERBAL, Adjointe au Maire du 7ème arrondissement
Valérie GIOVANUCCI, Adjointe au Maire du 15ème arrondissement
Claude GOASGUEN, Député et Conseiller de Paris
Marie-Laure HAREL, Conseillère de Paris
Yves HERVOUET DESFORGES, Adjoint au Maire du 16ème 
Valérie HOFFENBERG, Conseillère de Paris
Jean-Manuel HUE, Adjoint au Maire du 15ème arrondissement
Hélène JACQUEMONT, Adjointe au Maire du 17ème arrondissement
Marie-Thérèse JUNOT, Adjointe au Maire du 16ème arrondissement
Caroline KOVARSKY, Conseillère du 16ème arrondissement
Ijab KHOURY, Adjointe au Maire du 16ème arrondissement
Jean-François LAMOUR, Député et Conseiller de Paris
Christophe LEDRAN, Adjoint au Maire du 17ème arrondissement
Franck LEFEVRE, Adjoint au Maire du 15ème arrondissement
Jacques LEGENDRE, Adjoint au Maire du 16ème arrondissement
Christophe LEKIEFFRE, Conseiller du 2ème arrondissement
Sylvie de LEOTOING, Conseillère du 7ème arrondissement
Annick LEROY, Adjointe au Maire du 7ème arrondissement
Jérôme LORIAU, Adjoint au Maire du 15ème arrondissement
Grégoire LUCAS, Adjoint au Maire du 15ème arrondissement
Marc LUMBROSO, Adjoint au Maire du 16ème 
Hélène MACE DE LEPINAY, Conseillère de Paris
Françoise MALASSIS, Adjointe au Maire du 15ème arrondissement
Jacqueline MALHERBE, Ajointe au Maire du 15ème arrondissement
Patrick MATHIEU, Délégué de la 8ème circonscription
Hubert MARTINEZ, Adjoint au Maire du 15ème 
Jean-Baptiste MENGUY, Conseiller de Paris
Patrick METZEN, Conseiller du 17ème arrondissement
Philippe MICHEL, Conseiller du 7ème arrondissement
Nicole MONIER, Adjointe au Maire du 16ème 
Martine NAMY-CAULIER, Conseillère de Paris
Valérie PAPAREMBORDE, Adjointe au Maire du 17ème arrondissement 
Déborah PAWLIK, Chargée de Mission de la 5ème circonscription
Anne PEYRICOT, Adjointe au Maire du 17ème arrondissement
Laurent RACAPE, Délégué de la 12ème circonscription
Jérémy REDLER, Conseiller d’arrondissement du 16ème 
Benoit ROBEIN, Conseiller du 17ème arrondissement
Vincent ROGER, Conseiller de Paris, Conseiller régional
Dominique ROUSSEAU, Adjointe au Maire du 16ème arrondissement
Jean-Michel SOKOL, Conseiller du 4ème arrondissement
Richard STEIN, Conseiller de Paris
Isabelle TAVAUX, Conseillère du 12ème arrondissement
Marie TOUBIANA, Adjointe au Maire du 15ème arrondissement
Jean-Louis VINCENT, Adjoint au Maire du 17ème arrondissement
Hélène ZWANG, Conseillère du 16ème arrondissement


LR

01/12/2010

Entretien de Philippe GOUJON avec Public Sénat.

Philippe Goujon.jpgNicolas Sarkozy reçoit les élus UMP parisiens ce mercredi soir, alors que Borloo semble s’intéresser à la capitale. Jeudi dernier, il s’est invité à la réunion du bureau du Parti radical valoisien, relève Le Figaro. Pour Philippe Goujon, député-maire du XVe arrondissement qui vient d’être réélu à la tête de la fédération UMP, il y a plutôt « une envie de Fillon à Paris ».

Les élus UMP parisiens sont reçus ce mercredi soir à l’Elysée. S’agit-il d’évoquer les dossiers de la capitale ou la place que pourrait prendre Jean-Louis Borloo à Paris ?


On ne parlera pas du tout de politique politicienne. D’ailleurs, quand nous rencontrons le Président – c’est la troisième ou quatrième fois – nous évoquons exclusivement les grands dossiers parisiens. Il y a de quoi faire. L’Etat a beaucoup d’influence à Paris. L’ordre du jour de la réunion concerne le Grand Paris, l’aménagement des berges, les déplacements, la crise du logement, car l’Etat est le grand contributeur financier pour le logement social. On ne parlera pas de l’UMP ou d’investiture.

Reste que Jean-Louis Borloo était présent à la réunion parisienne du Parti radical valoisien la semaine dernière. Ferait-il un bon candidat pour les municipales de 2014 ?


Il peut y avoir différents candidats. D’ailleurs, Borloo a failli être candidat aux primaires pour les municipales de 2008. Il a été sollicité, a exprimé des velléités. Il y a finalement renoncé. A titre personnel - mais beaucoup partagent mon avis - j’ai lancé un appel à la candidature de François Fillon à la mairie de Paris. On a besoin d’un homme d’Etat à Paris. S’il y a plusieurs candidats, il y aura une primaire.

Je suis favorable à la candidature de François Fillon. Le fait qu’il soit reconduit comme premier ministre est un atout pour sa candidature à Paris. Etre à Matignon lui permet de traiter les grands dossiers de la capitale, notamment le Grand Paris, d’être en relation avec le préfet de police. S’il n’avait pas été reconduit premier ministre, il aurait été député de la Sarthe.

Si François Fillon était candidat UMP à Paris en 2014, y aurait-il justement un risque qu’on le taxe d’être parachuté ?


Ça dépend ce qu’on appelle « parachuté ». Il faut avoir combien de générations de Parisiens dans sa famille pour ne pas l’être ? Depuis 2007, il est à Matignon, à Paris. C’est mieux d’avoir comme candidat quelqu’un qui a traité des dossiers parisiens. Il sera un aussi bon maire qu’il est un bon premier ministre. Il peut rassembler la droite parisienne. Je sens une adhésion dans l’électorat de droite à sa candidature. Il y a une envie de Fillon à Paris.

François Fillon doit-il donner des signes explicites de son intérêt pour Paris ?


Paris sera bien traité en fonction de la bonne politique nationale qui sera menée. C’est important pour Paris qu’il réussisse sa tâche. Ce n’est pas parce qu’il boira un coup dans un café parisien que ça changera la vie des Parisiens. Il sera toujours temps de donner le moment venu des signes. Les municipales ne sont qu’en 2014 et les législatives  dans deux ans. Elles lui permettent d’être élu à Paris, s’il le souhaite. Les législatives sont une option à laquelle il s’intéresse.

Ne s’intéresse-t-il pas plutôt à la présidentielle de 2017 aujourd’hui ?


On a du mal à savoir ce qui va se passer en 2012, donc en 2017, c’est impossible de prévoir.

Vous allez évoquer avec Nicolas Sarkozy les sujets qui concernent Paris. Une illustration de l’hyper-Président qui s’occupe de tout ?


C’est l’illustration d’un Président qui s’intéresse à la capitale, alors qu’à Paris l’Etat a des compétences et des attributions majeures. Les transports en commun dépendent partiellement aussi de l’Etat. Il y a l’APHP, les logements sociaux. L’Etat est propriétaire des berges, le Grand Paris, c’est son projet. Quand l’Etat donne 130 millions d’euros par an à Paris, ce n’est pas négligeable.

Le Président est aussi un bâtisseur, contrairement au maire de Paris. On aura le ministère de la Défense à Balard et la cité judiciaire aux Batignolles. On en discutera. Il est aussi très sensible à l’amélioration des transports en commun : le développement du RER, des lignes 13 et 14 du métro.

Les présidents de la République se sont tous plus ou moins intéressés à Paris. Mitterrand, avec l’opéra Bastille, la pyramide du Louvre. Chirac s’y est intéressé encore de plus près, il en avait été maire. Nicolas Sarkozy, c’est plutôt la vie quotidienne qui le préoccupe. A chaque fois qu’on le voit, il nous parle du transport.