Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2016

Intervention au Conseil d'arrondissement du 14 mars 2016 pour le maintien du CIO dans notre arrondissement.

CIO, orientation, jeunesse, paris, Paris 15Monsieur Le Maire,

Mes chers collègues,

 

La réponse à la question de ma collègue Chantal Rolgen est clairement NON.

 

En total accord avec son intervention je voudrais insister et ajouter certains points qui à mes yeux appuient notre demande de maintien du CIO dans ses locaux actuels.

 

Le chômage est un fléau qui touche les jeunes comme n’importe quelle catégorie de la population et pour les jeunes comme pour le reste de la population la courbe du chômage ne s’inverse ni à moyen ni à long terme.

 

Nous le savons pourtant l’un des leviers pour faire baisser le chômage des jeunes c’est la formation et l’orientation. Dans cette optique la relocalisation du CIO et son départ sont plus qu’aux antipodes de la politique qu’il faut mener en faveur de l’emploi.

 

Autre réalité, les structures doivent être à proximité pour que les jeunes y aillent, ces derniers réagissent et réfléchissent souvent en terme de quartier, parfois d’arrondissement mais rarement au-delà. Nous pouvons donc douter du fait que les jeunes suivront le CIO et iront dans le 16ème arrondissement pour aller chercher les informations et conseils dont ils ont besoin.

 

Le 15ème est l’arrondissement de Paris qui a le plus de jeunes et de loin. Avoir un CIO ne semblait pas être superflu, bien au contraire et de surcroit dans un quartier ou les jeunes sont nombreux, ou le chômage est élevé et où nous devons rester en permanence vigilants.

 

A proximité d’un quartier ou la ville préempte en permanence, la logique voudrait que le nombre d’infrastructures pouvant accueillir les riverains afin de les aider à trouver un travail augmente et non l’inverse. C’est l’une des clefs de la réussite de la mixité sociale.

 

Pourquoi systématiquement casser ce qui marche ?

 

Laurent RACAPE

Adjoint au Maire du 15ème arrondissement de Paris en charge de la jeunesse.

17/01/2016

Week-end terrain.

Comme tous les week-end et dans la bonne humeur, l'équipe de la circonscription (élus et militants) etaient présents sur les marchés.

N'hésitez pas à venir à notre rencontre.

LR

Tractages.jpg

17/12/2015

Le nouveau Paris 15 est arrivé!!!

Paris 15.jpgLe journal de notre Député Maire Philippe GOUJON est arrivé.

 

Pour le visionner cliquez ici.

 

Bonne lecture.

 

LR.

23/12/2014

Bilan des 1ers Etats Généraux de la jeunesse du 15ème.

etats généraux,jeunesse,paris 15

Le 18 Décembre étaient inaugurés les premiers Etats Généraux de la jeunesse du 15ème arrondissement réunissant tous les acteurs jeunesse.

 

Pour rappel, nous avions 4 tables rondes animées par des personnes compétentes dans ces domaines:

 

- Scolarité, formation initiale

- Insertion professionnelle, emploi, pouvoir d’achat.

- Culture, sports, loisirs.

- Santé, prévention, conduites à risques.

 

Ces premiers Etats Généraux de la jeunesse du 15ème ont été un véritable succès. Ils avaient plusieurs buts :

 

  • D’abord que les acteurs jeunesse de l’arrondissement se connaissent et que chacun sache qui fait quoi. En effet en quelques mois, depuis mon élection j’ai pu constater que ce n’était pas toujours le cas. C’est pourtant une condition indispensable à la réussite d’une politique jeunesse sur un territoire.

  • Dans un second temps dégager des axes d’actions à destination des jeunes.

 

Nous allons étudier plus précisément ce qui ressort de ces tables rondes. Les idées, les axes de travail…Mais une réalité s’impose, à Paris plus que dans n’importe qu’elle autre ville de France. Se loger coute cher, les sorties coutent plus cher qu’en province, tout ce qui touche à la culture n’est pas forcément gratuit, la pratique du sport peut se faire gratuitement (jogging par exemple) mais pas tous les sports.

 

En dépit de différents dispositifs mis à disposition des jeunes il est souvent plus compliqué de vivre à Paris qu’en province pour un jeune d’un point de vue financier.

 

Trouver un travail ou un job étudiant est donc encore plus qu’ailleurs indispensable

 

Un premier axe suite à cette matinée, serait la création d’un forum du premier emploi et du job étudiant en Mairie.

 

Si tous les acteurs jeunesse ne se connaissent pas forcément, constatons qu’il en va de même pour certains jeunes qui n’ont pas toujours la curiosité de se renseigner sur les acteurs jeunesse de l’arrondissement ou de la ville et qui ne savent par conséquent pas toujours ce à quoi ils ont le droit et ce qui existe.

 

Nous avons la chance de bénéficier d’une grande et belle Mairie qui est la Maison des citoyens et donc aussi des jeunes.

 

Nous pourrions en parallèle de ce forum de l’emploi faire un forum jeunesse. Forum ou les jeunes viendraient rencontrer les acteurs jeunesse présents.

 

Un troisième axe ressort, le manque de structures municipales et des tarifs parfois trop importants.

 

Nous allons essayer de trouver des lieux pour la création de structures municipales dédiées à la jeunesse. Des lieux pourraient servir de salle polyvalente à la jeunesse. Je pense ici aux anciens bains douches Castagnary par exemple.

 

Concernant les tarifs, je pense particulièrement aux tarifs des centres d’animation, la majorité du 15ème était opposée à la hausse de ces tarifs. Je suis moi-même intervenu au Conseil d’arrondissement pour exprimer l’opposition de la majorité municipale de l’arrondissement à la création de tranches 9 et 10 qui n’auront pour seul résultat que le départ des centres des familles les plus aisées et donc le déséquilibre des comptes des centres d’animation puisque c’est sur ces familles que repose l’équilibre financier.

 

Les différents groupes des tables rondes seront amenées à se retrouver régulièrement afin de travailler au mieux et deux sessions annuelles des Etats Généraux sont envisagées.

 

LR

 

08/12/2014

Photos du couscous des adhérents de la circonscription.

UMP, Paris 15

Les photos du couscous 2014 des adhérents de la circonscription sont en ligne sur ce blog, dans la colonne de droite.


Un moment chaleureux apprécié de tous.

 

LR.

05/12/2014

Téléthon 2014 c'est parti.

Téléthon, Paris 15A partir de ce soir pensez au 3637. C'est important pour tant de familles.

La Mairie et les élus du 15ème se mobilisent. Ici sur le parvis de la gare Montparnasse ou vous pouvez venir sur le village.

LR

04/12/2014

Le nouveau Paris 15 est arrivé.

Paris 15, Philippe GoujonLe journal de notre Député Maire : Philippe goujon est arrivé il sera bientôt dans vos boites aux lettres, sinon rendez-vous sur les différents marchés pour l'obtenir.

En attendant, voici la version numérique: Cliquez ici.

01/12/2014

Intervention Conseil d'arrondissement 01/12/2014: Augmentation des tarifs dans les centres d'animation de la ville.

 

Centre d'animation, Paris 15,Mon intervention lors du Conseil d'arrondissement du 15ème le 01/12/2014 sur l'augmentation des tarifs dans les centres d'animation.

 

Monsieur le Maire,

Mes chers collègues,

 

 

Avant toutes choses je tenais à saluer le travail des équipes des centres d’animation du 15ème qui font leur travail avec passion et ce dans des conditions qui ne sont pas toujours optimales.

 

La hausse des tarifs dans les centres d’animation doit être étudiée d’un point de vue économique mais aussi d’un point de vue familial.

 

D’un point de vue économique, la création de tarifs 9 et 10 ainsi que la redéfinition des tarifs de la tranche 8 permettraient selon la Mairie de Paris une plus grande justice sociale. Ne nous y trompons pas, ces changements ne sont pour la Mairie de Paris qu’une opportunité de recettes.

 

En 2012, l’exécutif parisien avait déjà mis en œuvre des mesures contre les familles parisiennes:

- les tarifs des centres d’animation pour les tranches 6, 7 et 8 avaient été augmentés (de 2 à 10%)

- Suppression en 2012 toujours de la réduction de 20% appliquée aux familles pour l’inscription d’un 2ème enfant mineur.

 

Les centres d’animation étant gérés par des partenaires associatifs, cette révision des tarifs impliquera sans doute de renégocier ces contrats.

 

La délibération n’évoque absolument pas ce sujet, alors que nous pouvons légitimement penser que cette modification des tarifs aura un impact financier :

- Impact positif, si les familles restent usagers des centres d’animation, puisque cela augmentera les recettes du délégataire. Mais cette possibilité n’est pas crédible.

- Impact négatif, si les familles quittent les centres d’animation, qui verront leurs recettes diminuer.

 

Cette modification des tarifs risque de faire fuir les familles concernées vers l’offre privée. J’en veux pour preuve suite aux dernières hausses des tarifs le départ vers le privé ou l’arrêt d’activité de 20% des familles de la tranche 8 du 15ème arrondissement.

 

 

Or puisque c’est sur elles que reposel’équilibre budgétaire des centres d’animation, il y a fort à parier que sices familles se détournent des centres d’animation de la Ville, ces derniersseront contraints de réduire leurs dépenses : moins d’animateurs, moinsd’activités.

 

Sont ainsi remises en cause à la fois la qualité de l’offre des centresd’animation et la mixité socialeau sein de ces structures.

 

Notre arrondissement doit déjà pâtir d’un manque criant de centre d’animations au regard de la population du 15ème, nous ne pouvons envisager une baisse de la qualité de l’offre.

 

La justice sociale n’est certainement pas de faire fuir certaines catégories de familles vers le privé mais bien de fournir à tous nos jeunes une qualité de service irréprochable et favoriser l’intégration dans la future vie active grâce à une certaine mixité sociale et à la connaissance de l’autre.

 

 

Enfin, la famille est et doit rester une valeur refuge, surtout en période de crise comme actuellement. S’attaquer à la politique familiale, n’est certainement pas le meilleur signe à envoyer aux habitants de notre arrondissement qui doivent comme tous les français faire face à la crise et doivent déjà faire des efforts financiers suite aux nombreuses mesures et réformes négatives prises au niveau national ces derniers mois concernant la politique familiale.

 

Par conséquent, je vous invite mes chers collègues à voter contre cette délibération.

 

 

Laurent RACAPE

Adjoint au Maire du 15ème arrondissement de Paris en charge de la jeunesse

 

Journée mondiale contre le sida.

 

 

Sida.jpgTrès heureux que la première mairie de France à effectuer un dépistage anonyme et gratuit du virus du Sida soit la Mairie du 15ème arrondissement de Paris avec l'aide de HF Prévention pour le dépistage et du CRIPS pour la documentation.

Opération le 1er décembre lors de la journée mondiale contre le SIDA.

En espérant que cette opération verra le jour dans d'autres communes. Nous devons tous être mobilisés.

 

LR

03/11/2014

Intervention Conseil d'arrondissement du 3 Novembre 2014 : Antenne Jeunes

antenne jeunes,paris 15,4 frères peignotsMon intervention lors du Conseil d'arrondissement du 15ème du 3 Novembre 2014.


Monsieur le Maire, mes chers collègues,


Il est vrai que les réalités budgétaires actuelles obligent la Mairie centrale à trouver des solutions.

 

Néanmoins, cette antenne a un véritable lien social dans le quartier et dans l’arrondissement de manière générale. Je tenais ici à saluer le travail de fond des deux personnes travaillant au sein de cette antenne qui aident et conseillent les jeunes tant sur l’orientation professionnelle que sur les questions de santé comme sur les problèmes du quotidien que peuvent rencontrer les jeunes du quartier.

 

Dans ce quartier parfois jugé comme difficile aux portes d’un autre quartier en pleine mutation le maintien d’une structure s’imposait.

 

Fort de ce constat Monsieur le Maire vous avez réussi à obtenir lors d’un rendez-vous avec Pauline Veron adjointe à la Maire de Paris que cette antenne jeunes qui ne sera plus nommée ainsi évolue vers une structure gérée par une ou des associations locales. Ceci vous a été confirmé par un courrier de l’adjointe en date du 28 Octobre. Vous avez également obtenu la promesse orale que les deux salariés de cette antenne ne subissent pas de licenciements  secs. Un courrier de l’adjointe serait souhaitable et permettrait d’acter cette promesse orale.


Je tenais Monsieur le Maire à vous remercier pour votre investissement sur ce dossier qui permet à la fois une gestion humaine des salariés de l’antenne et en même temps l’assurance d’une certaine continuité de services pour les jeunes de notre arrondissement.

 

Laurent RACAPE

Adjoint au Maire du 15ème arrondissement de Paris en charge de la jeunesse

 

13/04/2014

Adjoint au Maire chargé de la jeunesse: un grand honneur.

Laurent RACAPE, jeunesse, Paris 15

Le conseil municipale m'a élu ce jour et sur proposition de Philippe GOUJON notre Député Maire, adjoint au Maire du 15ème arrondissement de Paris en charge de la jeunesse.

Je suis très heureux et très fier d'être adjoint dans cet arrondissement où je suis né et je vis depuis 32 ans.

C'est un immense honneur d'être en charge de la jeunesse, délégation à laquelle je porte un intérêt particulier depuis un certain nombre d'années.

Merci à Philippe GOUJON pour cette belle marque de confiance.

LR 

31/03/2014

Photos de la campagne.

Municipales, paris 15Les Photos souvenirs de la campagne municipale sont disponibles dans la colonne de droite de ce blog.

 

LR.

 

12/03/2014

Nouvelle rencontre avec Philippe GOUJON.

Philippe goujon,paris 15,paris,municipales

03/03/2014

Nouvelle rencontre avec Philippe Goujon ce samedi métro Commerce.

Paris, municipales, Paris 15, philippe goujon

26/02/2014

Réunion pied d'immeuble avec Philippe GOUJON.

Philippe GOUJON, paris 15, municipales, paris